Elie Bataillé - Itinéraire d'un Givordin

par Vivé-fr le 01/09/2010

Elie Bataillé né en 1921, Givordin de toujours, témoigne de son expérience personnelle de la Seconde guerre mondiale. De l'insouciance des fêtes organisées clandestinement au café Dufés au transfert en Pologne (non loin d'Auschwitz), en raison de la réquisition qui a précédé le STO, jusqu'au retour par Odessa, Naples puis Marseille : Elie n'en oublie pas une miette et transmet avec toute la verve qui le caractérise cette mémoire qu'on aimerait perpétuer à travers encore quelques générations.




Affichage