le sang est-il une marchandise

par Vivé-fr le 21/03/2015

Des informations dans la presse faisaient craindre une marchandisation du sang en France à l'occasion de l'autorisation de mise sur le marché Français de plasma commercialisé par une société Suisse Octapharma®.
Nous avons souhaité connaitre la réalité du problème, et avons interviewé, lors d'une collecte de sang à Grigny, le président de la Fédération Française des Donneurs de Sang Bénévoles Mr Roger PRAILE, et le docteur Patrick BOUDAREL responsable des prélèvements sanguins sur Lyon.

Par ailleurs, la société Octapharma® a publié, notamment sur le NET, la déclaration ci-dessous.

"Suite à la parution récente de reportages et articles relative au changement récent de statut du Plasma SD, de Produit Sanguin Labile (PSL) en médicament, nous souhaitons apporter les précisions suivantes?:
Respectueux de l’éthique Française en matière de dons de sang et conformément à la réglementation Française (Code de la santé Publique), tous les Médicaments Dérivés du Plasma produits par Octapharma®, enregistrés en France et délivrés aux hôpitaux Français depuis plus de 15 ans, afin de répondre aux besoins des patients français, sont issus de dons de plasma dits «éthiques» à savoir, collectés auprès de donneurs volontaires, bénévoles et non rémunérés au sein de centres de collectes de type Croix-Rouge de pays européens comme l’Allemagne, la Suède, l’Autriche (France exclue) et les USA.
Par ailleurs, aucune collecte de plasma n’est réalisée en France par Octapharma®, collecte pour laquelle l’EFS dispose toujours à ce jour du monopole en France, et ce n’est pas dans les intentions d’ Octapharma® d’établir demain des centres de collecte en France"

Dont acte.




Affichage